Navigation

Lignes aériennes hybrides en Suisse

 

Cette étude a examiné la possibilité de recourir à des lignes hybrides CA/CC au sein du réseau électrique suisse afin d’augmenter la capacité de transmission des infrastructures existantes. Cela incluait l’étude des impacts environnementaux, tels que les champs électromagnétiques et le bruit audible, une enquête d’acceptation à grande échelle, ainsi que des simulations technico-économiques du réseau.

 News

 

 

Lignes aériennes hybrides : transporter plus d’énergie sans ligne supplémentaireLignes aériennes hybrides : transporter plus d’énergie sans ligne supplémentairehttp://www.pnr70.ch/fr/News/Pages/180605-news-nfp70-lignes-aeriennes-hybrides.aspx04.06.2018 22:00:00
Au croisement des nouvelles technologies et de l’acceptanceAu croisement des nouvelles technologies et de l’acceptancehttp://www.pnr70.ch/fr/News/Pages/170620-news-nfp70-croisement-technologies-acceptance.aspx19.06.2017 22:00:00

Description du projet (Projet de recherche terminé)

Dans le contexte de la Stratégie énergétique 2050, l’infrastructure réseau sera confrontée à une croissance significative de la part d’électricité renouvelable, en particulier dans des endroits éloignés des centres de consommation traditionnels. Le renforcement du réseau est par conséquent un facteur essentiel de succès de la Stratégie énergétique 2050. La mauvaise acceptation des nouvelles lignes de transmission retarde cependant ce renforcement nécessaire, au risque d’entraîner des problèmes de congestion.

Objectif

La conversion des lignes aériennes CA multi-circuit existantes en lignes hybrides CA/CC sur le même pylône permet d’accroître sensiblement la capacité de transmission sans nécessiter de nouveaux corridors. Ceci permet aussi d’éviter les retards de mise en œuvre grâce à une meilleure acceptation.

Résultats

La mise en œuvre de lignes hybrides en Suisse peut contribuer à améliorer la disponibilité du réseau et rendre possible le recours à des sources d’énergie moins chères et plus éloignées. L’équipe du projet a démontré que la conversion en ligne hybride est généralement mieux acceptée que la construction d’une nouvelle ligne haute tension. L’acceptation par le public de cette nouvelle technologie s’est en effet avérée extrêmement sensible aux incertitudes et à l’impact potentiel sur l’environnement. Il a été démontré que les principaux critères de rejet des lignes aériennes par le public sont les risques potentiels pour la santé, la dégradation des paysages et le bruit audible. Des mesures et des simulations permettent de prévoir plus précisément ces effets et de les réduire à un minimum acceptable. Deux corridors nord-sud possibles ont été identifiés comme tracés potentiels et la faisabilité de la conversion a été démontrée pour un pylône suisse typique, bien que la petite taille des faisceaux existants représente un défi considérable en ce qui concerne la réduction des effets de couronne.

Importance

Implications pour la recherche

Ce projet a permis une bien meilleure compréhension des effets de couronne CA et CC, tels que les champs électriques au niveau du sol et le bruit audible, en particulier dans un environnement de pylône hybride. En outre, de nouvelles méthodes ont été développées pour modéliser une ligne CCHT et des convertisseurs dans le cadre d’une simulation de flux de courant CA, ainsi que les avantages de variateurs de vitesse connectés à un convertisseur CCHT. Plusieurs critères ont été définis pour étudier l’impact technico-économique de la conversion de lignes. L’étude d’acceptation a montré combien la perception des nouvelles technologies était dépendante des campagnes d’information et influençable par des craintes diffuses.

Implications pour la pratique

D’après les enquêtes d’acceptation, le public suisse est généralement plus favorable à la mise en œuvre d’une ligne hybride qu’à une nouvelle ligne aérienne. Les fournisseurs d’électricité et les autorités peuvent prendre leur décision sur la base de l’analyse des avantages techniques et économiques, en tenant compte de l’importance de communiquer clairement sur l’impact potentiel sur la population et d’impliquer au plus tôt le public. De plus, une meilleure compréhension des champs électromagnétiques générés et du bruit audible permet d’améliorer leur prévision et fournit une base fiable au débat avec les autorités de régulation et les représentants de la population. La construction en Suisse d’une ligne d’essai en plein air spécialement conçue pour tester les effets de couronne des lignes CA et CC peut servir à élaborer de futurs modèles prédictifs sur la base d’un ensemble de données plus vaste et plus réaliste. Enfin, le projet a montré qu’une panne d’une ligne CC ne constitue pas une menace majeure pour la sécurité système.

Titre original

Hybrid HVAC / HVDC overhead lines in Switzerland

Responsable du projet

  • Prof. Christian M. Franck, Departement für Hochspannungstechnologie, ETH Zürich